18/03/2016 Saintes-Maries-de-la-Mer

Parc ornit. CamargueC’est par une belle journée ensoleillée ce vendredi 18 mars qu’une quarantaine d’Amis de l’Histoire ont visité le beau Parc Ornithologique de Pont de Gau.

Après un bon moment de convivialité au restaurant, nous sommes partis à Arles pour visiter le Cloître Saint Trophime, joyau de l’art Roman et Gothique.

Les deux visites ont étés très bien documentées par deux guides très professionnelles.

Retour à Vallon calme vers 19 heures.

 

11/03/2016 Conférence: La viticulture ardéchoise de 1850 à 1950

AFFICHE VITICULTURE MOREL 11MARS 2016-1

Le 11 mars l’assistance était venue nombreuse pour écouter Yves Morel, historien et géographe, nous conter l’histoire de la viticulture ardéchoise de 1850 à 1950. Cette conférence très documentée fut l’occasion de retracer cette période charnière pour la filière viticole qui jusqu’en 1850 avait connu un relatif âge d’or, sans maladies et sans charges de production.

Brutalement, dans la 2ème partie du 19ème siècle, divers fléaux vont mettre à bas le vignoble. Le phylloxera, à lui seul détruira en une décennie les 2/3 du vignoble ardéchois .M. Couderc et Seibel, scientifiques et hybrideurs albenassiens vont alors jouer un rôle essentiel en créant des variétés résistantes au ravageur ravageur (hybrides producteurs directs, porte-greffes) et sauver, au-delà de nos frontières ardéchoises, un monde viticole en ruine.
Puis tout s’enchaîne. 1907 : crise de surproduction. 1925-1935 : réorganisation de la profession, création des caves coopératives. Années 70 : rénovation du vignoble ardéchois, suppression des hybrides, plantation de cépages qualitatifs, groupements de producteur.
En quelques années, la viticulture ardéchoise a donc connu une véritable révolution qui constitue l’une des pages essentielles de l’histoire de notre région.