9 juin 2016: Le son et le soufle

Le jeudi 9 juin à Salavas, il y avait une belle assistance pour venir écouter Jeff Barbe, facteur de flûtes depuis près de quarante ans. Il nous a conté l’origine de ces instruments dont l’origine pourrait remonter à plus de 40 000 ans. Cro-Magnon, Neandertal, qui a été le premier ? Des doutes subsistent.

Il nous démontra comment à partir de quelques bouts de roseau il put créer sa première flûte de Pan et obtenir les notes do, ré, mi. Comment, à partir de bois creux trouvés dans la nature construire des instruments que les Aurignaciens ont pu connaître.

Ce fut aussi l’occasion de découvrir de nombreux types de flûtes (traversière, à encoche, à bec, hautbois, globulaire, pipeau, …) utilisées  au fil des siècles par les musiciens du monde. Le tout agrémenté de quelques démonstrations musicales et chansons médiévales originales.  Jeff Barbe, conteur, créateur et musicien passionné a fait passer une belle soirée au public venu ce soir-là.

23 au 26 mai 2016: Voyage en Bourgogne

Bourgogne III                Quatre jours !! Quatre jours formidables, quatre jours dans une ambiance chaleureuse et sympathique, quatre jours avec un  chauffeur disponible à tous les instants, quatre jours avec Alain notre Président attentif à chacun, organisateur zélé et omniprésent et quatre jours enfin ou nous avons découvert une Bourgogne  aux sites incomparables, des monuments et des lieux extraordinaires.

Après un départ matinal nous avons pris des forces à l’auberge des deux Roches, ce qui a permis à de nombreux courageux d’attaquer la montée de la Roche de Solutré sous la houlette d’un guide régional qui a commenté flore, faune et géologie aux participants….

Bourgogne XI…… et quoi de mieux après un tel effort de se réconforter en dégustant (modérément) quelques vins blancs de qualités au domaine des deux Roches à Saint Véran.

Une nuit de repos et nous voilà disponibles pour la visite guidée de l’Abbaye et la cité Médiévale de Cluny. Nous garderons un moment d’émotion extraordinaire lorsque notre  guide  voix pure  et harmonieuse a fait résonner un bref instant quelques notes d’une musique liturgique afin de nous faire apprécier  l’acoustique du lieu.

Le repas de midi fut agréable au «  café de la gare », puis une nouvelle visite de la ville ancienne de Tournus et de son Abbaye, accompagnés d’une jeune guide très compétente et agréable nous avons apprécié la découverte du lieu.

Bourgogne VNous arrivons au 3èmejour de notre voyage, nous découvrons le quartier médiéval  et les Hospices de Beaune, nous sommes impressionnés par la richesse de la ville, des monuments et par l’organisation de ce qui fut l’Hôtel-Dieu, bâtit en 1441, pour recevoir les pauvres et les malades,  jusqu’en 1980, certains  y résidaient encore. La salle la plus imposante de 50 mètres de longueur  accueillait un grand nombre de malades, puisqu’elle contenait 30 lits. Plus loin était la salle  où l’on préparait les potions suivies de la pharmacie aux multiples pots et flacons contenant des médicaments. Pour finir nous avons admiré un magnifique retable ainsi qu’une tapisserie de fil de soie et d’argent, l’Hôtel-Dieu a acquis près de 100 tapisseries des 16ième , 17ième et 18ième siècle. Chaque année des enchères des meilleurs crus de la région permettent  d’entretenir ce fabuleux patrimoine.

Bourgogne IV Les meilleures choses ayant une fin, nous finissons notre visite par la ville gallo-romaine d’Autun, les restes majestueux du temple de Janus datant du 1er siècle après J-C, est typiquement gallo-romaine, la porte Saint-André grand axe  de la ville était flanquée de 2 tours circulaires comme les autres tours de la ville. Le théâtre romain  contruit au 2ème siècle après J-C et  contenait 20000 personnes. La cathédrale Saint- Lazare a été construite au 12ème siècle pour accueillir les pèlerins venus se recueillir sur sa tombe.

Bourgogne VI Le repas de midi dans une ferme –auberge était excellent, nous avons quitté ce repas pour nous diriger sur le site de Bibracte, fut au 1er siècle avant J-C une agglomération fortifiée de 16 000 personnes environ et s’étendait sur 200 hectares, la découverte des vestiges est impressionnante et le site permet de découvrir un panorama très vaste. Mais il est temps de prendre le chemin du retour !!