3 juin 2021: Sortie à Russargues

La découverte de ce site sur la commune de Russargues dans le Gard voisin, et l’envie de le faire partager, nous a amené, le 3 juin, à y rencontrer monsieur Raoux , ancien maire de Saint Privat de Champclos et responsable de ce chantier.

Le four à chaux est situé non loin de la carrière, où nous allons et d’où sont extraites les pierres calcaires.

Il est alimenté en bois (provenant des alentours) par l’ouverture que nous voyons sur le devant, les pierres mises en chauffe sur le dessus, se transformaient au bout de longues heures, à plus de 9OO°, en chaux vive. La construction en pierre où nous sommes photographiés servait à entreposer la chaux, avant de la transformer en chaux hydraulique, ou en chaux éteinte. Au XIXe siècle la chaux était prisée pour l’agriculture, l’assainissement des étables, le mortier à la chaux pour les pierres de taille, les enduits de façades et murs anciens. etc.

L’oxyde de calcium présent sur les flancs de certains volcans. Utilisée depuis l’antiquité, par calcination du calcaire, les four à chaux furent de construction très différentes suivant les régions et les époques.